Mode opératoire du traitement de charpente

Le seul traitement garantissant une efficacité est le travail par injection. Ce systeme, adapté et amelioré, utilise un matériel moderne. Les produits appliqués sont en phase aqueuse avec le label vert. De faible viscosité, il assure la protection preventive et/ou curative de longue durée des bois de constructions mis en œuvre a l'extérieur ou sous abri. L'utilisation des produits à l'interieur des lieux de vie est garantie sans nuisances.

Sondage et buchage

Cette opération consiste à mettre à nu les parties saines du bois et à éliminer les parties contaminées. Réalisé manuellement ou mécaniquement, le buchage permet de juger des éventuelles mesures de renforcement.

Brossage

Action mécanique indispensable permettant d’enlever les vermoulures qui obstruent les galeries creusées par les larves. Ces galeries deviennent visibles dès le buchage des pièces de bois. Le produit pulvérisé aura toute son efficacité et ne sera pas absorbé par les vermoulures.

Perçage

Il s'agit d'une opération préliminaire à la mise en place des injecteurs-diffuseurs. Les trous dispersés en quinconce sont forés au 2/3 environ de l'épaisseur des pièces de bois.

Mise en place injecteur

Cette mise en place peut se faire en force ou par vissage selon leur type. Les injecteurs sont munis de clapet anti-retour. Injecteurs diffuseurs réutilisables dans le cas d'une réinjection.

Traitement interne

Injection sous basse pression jusqu'à saturation du produit curatif en phase aqueuse adapté. Les produits utilisés (fongicide-insecticide) possèdent un haut pouvoir de diffusion et de pénétration dans les pièces de bois attaquées tout en respectant l'environnement.

Traitement externe

Pulvérisation du produit sur l'ensemble des bois. Utilisation du produit en gel en phase aqueuse possédant le label vert pour le respect de l'environnement. Dans des cas spécifiques tels que :

  • combles aménagés
  • charpentes accessibles par détuilage
  • solivage
  • sorties de panne en façade